/ Economie / Un bel avenir…

Un bel avenir…

Alexandre Hawari de Déc 12, 2013 - 18:05 dans Economie

Un bel avenir…

Mohamed Hakim Soufi, P-DG de Macir Vie.

demande

« Nous avons conçu des produits à très forte valeur ajoutée qui répondent à une demande de la clientèle algérienne : accompagnement, prise en charge et allègement des dépenses de santé de notre clientèle en Algérie et dans le monde »

Quelle est l’évolution de Macir Vie dans le marché de l’assurance des personnes depuis sa création ?

À ses débuts, Macir Vie s’adossait sur les agences appartenant au réseau de sa maison mère, CIAR, afin de faire connaître et de distribuer ses produits, destinés aux particuliers, entreprises et professionnels dans divers domaines : vie, voyage et santé. Grâce à une convention de distribution des produits en assurance de personne, signée entre les deux compagnies vie et dommage, nous sommes passés à une étape pratique en agréant les agents généraux dans la commercialisation des produits conçus par Macir Vie.

Par ailleurs, la clef du succès réside dans la rapidité, tant dans le traitement des dossiers que dans le paiement des sinistres et l’accompagnement de la clientèle, dans la compréhension de ces deux aspects. Pour cela, nous sommes doté d’un process extrêmement bien organisé à même de réaliser ces objectifs.

Nous avons redessiné les contours visuels de nos produits pour les rendre plus attractifs et nous avons réduit nos prix au maximum, avec un service qualitatif. Cette stratégie a eu des effets positifs. Macir Vie compte plus de 250 000 clients, 123 points de vente couvrant les 48 wilayas du pays. L’entreprise est très active sur les réseaux sociaux (Facebook et Twitter) à travers lesquels nous prodiguons des conseils et des informations sur nos nouveautés. Nous enregistrons une croissance de l’ordre de 30 % entre le premier et le second exercice que nous allons clôturer très bientôt.

Quels sont les freins qui entravent le développement de l’assurance des personnes sur le marché ?

Nous avons recensé plusieurs freins à travers des études de segmentations réalisées lors du lancement de notre activité. D’un point de vue purement financier, nous ne pouvons pas prétendre commercialiser des produits d’assurance de personnes sans occulter le volet de la capitalisation, notamment la captation de l’épargne nationale. Des efforts importants ont été déployés par les pouvoirs publics pour développer le marché financier sur lequel les compagnies en assurance de personnes pourront adosser les produits d’assurance vie et de capitalisation comme la retraite complémentaire, la gestion de fonds collectifs, la prévoyance collective et l’assurance liées à des fonds d’investissement.

Ces produits représentent normalement un peu plus de la moitié de la production des compagnies d’assurance de personnes, car leur commercialisation est liée au développement du marché financier. Nous avons conçu d’autres produits à très forte valeur ajoutée qui répondent à une demande de la clientèle algérienne : accompagnement, prise en charge et allègement des dépenses de santé de notre clientèle en Algérie et dans le monde.

Quel est le potentiel du marché ?

Les statistiques ont montré que les assurances de personnes continuent à tirer la croissance du secteur. La hausse des dépenses de santé explique, à elle seule, la croissance de la demande, donc du chiffre d’affaires engendré. La part des dépenses d’assurance dans le budget des individus devient un paramètre important qui impacte les dépenses des ménages. Les services essentiels (prévoyance, assistance et santé, protection du patrimoine et du revenu familial) jouent un rôle moteur dans le développement de l’activité, et sont proposés par Macir Vie au profit des compagnies et des ménages. Le potentiel de pénétration des produits en assurance de personnes en Algérie est exponentiel et promet un bel avenir.

Un très fort potentiel

La société Axa Algérie réalise de belles performances depuis son implantation sur le marché en 2011… Quelles sont vos principales réalisations ?

Nous avons réalisé un bilan satisfaisant de notre première année, sur lequel nous revenons rapidement, avec un réseau commercial qui compte 33 agences directes opérationnelles sur plus de 12 wilayas et une ambition d’atteindre 48 agences d’ici à la fin de 2013. Notre réseau comprend également 4 centres de service clients : 2 à Alger, 1 à Oran et 1 à Sétif, qui délivrent une qualité de service reconnue. 74 % de nos clients ont été remboursés le jour même de l’expertise de leur véhicule, et 95 % d’entre eux sont satisfaits de nos services.

Axa Assurance Algérie compte, en août 2013, un portefeuille clients diversifié : 44 000 clients voyage, 14 000 clients automobiles et 25 000 assurés en Prévoyance et santé collective (PCS). L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 6,34 millions d’euros en 2012 et une prévision de 18 millions d’euros en 2013, soit une croissance de presque 200 %.

Quels sont vos objectifs de croissance pour les trois prochaines années ?

Le bilan que nous avons réalisé jusqu’alors nous conforte dans les ambitions que nous visons pour l’horizon 2015/2016. Nous avons axé nos objectifs de façon à devenir un acteur majeur sur le marché algérien avec 5 à 6 % de parts de marché sur la branche dommages.

Nous comptons également devenir le partenaire assurantiel de référence des Petites et moyennes entreprises (PME). Nos objectifs consistent aussi à être le leader de la branche assurance de personnes avec 20 % de parts de marché et de faire partie des trois acteurs majeurs en bancassurance.

Nous avons conclu trois accords de bancassurance, notamment avec notre partenaire stratégique qu’est la Banque extérieure d’Algérie (BEA). Nous proposons une offre complète et diversifiée avec plus de 20 solutions d’assurances pour les particuliers, les professionnels et les entreprises. En un mot, nous souhaiterions devenir l’assureur préféré des Algériens en termes de qualité de service et d’innovation.

Quels sont les produits avec lesquels Axa Algérie se différencie sur le marché ?

Tout d’abord, il est important de souligner que notre axe majeur de réflexion est la satisfaction de nos clients par l’innovation, car cette dernière est, à notre sens, la seule façon de continuer à survivre. L’innovation est notre fer de lance et de différenciation depuis notre arrivée sur le marché algérien, et cela en proposant des produits et des services inédits : une assurance auto offrant plusieurs formules (notamment une dédiée aux femmes) et des garanties étendues, comme l’avance sur frais de réparation et le remboursement le jour même de l’expertise du véhicule, la protection du conducteur et des passagers, la protection famille, la protection juridique, la protection financière…

Nous proposons également des couvertures packagées en Incendies, accidents et risques divers (IARD) aux entreprises ainsi que des offres de santé et de prévoyance qui couvre les salariés des entreprises aux frais réels. L’assistance aux personnes dans le cadre de l’offre santé et prévoyance collective pour les entreprises permettant une prise en charge optimale des bénéficiaires, qui sont en mesure de contacter Axa Assistance 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24.

Nos produits sont innovants et conçus pour répondre aux besoins des différents types de clients. À titre d’exemple, Axa Algérie a lancé Axa Connect, la première application pour smartphones (iPhone et Androïd), téléchargeable gratuitement depuis le site. Axa Connect permet de pré-déclarer les sinistres automobiles à distance et d’accéder à une multitude de services.

Nos prestations offrent également protection et confort aux assurés habitation, qui bénéficient de la réparation à domicile dans le cas de problèmes de plomberie, d’électricité, de vitrerie et de serrurerie. À noter que cette prestation est tout à fait exclusive à Axa Assurance Algérie.

Quels sont les besoins actuels et les perspectives du marché en matière de développement de produits assurance dommages et assurance de personnes ?

Le marché algérien a un très fort potentiel dans la mesure où le taux de pénétration des assurances y est très faible (0,9 %), en comparaison avec ceux qui sont observés par nos voisins : le Maroc (2,9 %) et la Tunisie (1,8 %), alors que le BIP et le PIB par habitant sont plus élevés que dans les deux pays cités précédemment.

Cependant le marché a connu une croissance supérieure à 10 % sur plusieurs années, même si un léger ralentissement a été observé durant ces deux dernières années.

Par ailleurs, le potentiel du marché algérien réside également dans les attentes actuelles de différents publics comme de meilleures protections pour les Petites et moyennes entreprises (PME) et professionnels, des solutions groupe améliorées en termes de santé et prévoyance et une refonte de qualité de service pour les particuliers

Axa Algérie vient de conclure un partenariat avec Renault Algérie. Pouvez-vous nous en parler ?

En effet, Axa Assurance sera dorénavant présent au sein du réseau de distribution de Renault et Dacia pour proposer ses différents services aux clients. À l’achat de son véhicule chez Renault Algérie, le client pourra ainsi contracter sur place et sans avoir à se déplacer, une police d’assurance auprès d’Axa Algérie.

L’entreprise offrira aux clients de Renault Algérie différents services à valeur ajoutée, alliant innovation et qualité de service. C’est une orientation sur laquelle nous nous sommes engagés depuis notre entrée sur le marché algérien.

Dans un premier temps, nous proposerons deux formules, dont les modalités ont été étudiées pour s’adapter au mieux aux besoins des clients. Dans ces deux formules, l’assistance y est comprise pour le plus grand confort et la sérénité du client. En contractant son assurance chez Axa Algérie, le client de Renault Algérie bénéficiera du service du tiers payant (selon la formule). Ainsi, il n’aura pas à avancer de frais lors de la réparation de son véhicule dans les ateliers de Renault Algérie.

Ce service marque, par ailleurs, la responsabilité d’entreprise en permettant aux clients de bénéficier, d’une part, d’une main-d’œuvre qualifiée sans qu’il ait à en supporter le coût, et, d’autre part, de pièces d’origine, également gage de sécurité et de qualité de nos services.

Adelane Mecellem, P-DG d’Axa Algérie.

croissance

« L’entreprise a réalisé un chiffre d’affaires de 6,34 millions d’euros en 2012 et une prévision de 18 millions d’euros en 2013, soit une croissance de presque 200 % »

renault-dacia

« Axa Assurance sera dorénavant présent au sein du réseau de distribution de Renault et Dacia pour proposer ses différents services aux clients »